Le calcaire et le tartre

Dans la nature, le calcaire se trouve surtout sous forme de roche minérale, mais se dissout facilement dans l’eau, conférant à celle-ci une certaine dureté. Cette caractéristique, qui équivaut à la teneur en calcium et en magnésium dissout dans l’eau s’exprime en ppm (ou mg/L) de carbonate de calcium ou en degrés français (symbole °f ou °TH) principalement utilisé en Suisse et en France.

Plage de valeurs du titre hydrotimétrique (TH)

Eau  (°f) 0 à 7 7 à 15 15 à 30 30 à 40 +40
Eau  très douce douce plutôt dure dure très dure

 

Correspondance entre diverses unités étrangères et françaises

    Degré français Degré anglais Degré allemand Degré américain Milliéquivalent
Degré français °f 1 0,70 0,56 0,58 0,20
Degré anglais °Clark 1,43 1 0,8 0,83 0,286
Degré allemand °DH 1,79 1,25 1 1,04 0,358
Degré américain ppm 1,72 1,2 0,96 1 0,34
Milliéquivalent mEq 5 3,5 2,8 2,9 1

Très souvent, on ne retient que les désagréments causés par une eau trop dure (appareils ménagers entartrés, linge rêche, etc…). Or, plus une eau est calcaire, plus elle est riche en calcium et en magnésium, indispensables à notre santé. Pour bien comprendre son utilité dans l’eau que nous buvons, un descriptif qui explique d’où vient le calcaire et comment il se forme dans l’eau pour arriver jusqu’à nos robinets est décrit ci-dessous.

 

Comment se forme le calcaire ?

Les roches calcaires peuvent se former :

  • Soit, par accumulation de fragments de squelettes ou de coquilles calcaires, comme les coraux, les mollusques ou encore les protozoaires : on parle alors de calcaire d’origine organique,
  • Soit, par précipitation chimique ou biochimique de carbonate de calcium : on parle alors de calcaire d’origine chimique.

Le calcaire est facilement reconnaissable à sa teinte blanche et laisse de la poudre sur les mains lorsqu’on la touche.
En Suisse, on le trouve principalement dans les régions de l’Arc du Jura. 

La teneur de l'eau en calcaire dépend de la nature des sols qu'elle traverse, depuis sa source jusqu'au robinet.

 

Comment le calcaire arrive-t-il jusqu’à nos robinets ?

Avant d’arriver jusqu’à nos robinets, l’eau effectue un long parcours sous forme de cycles sans cesse renouvelés. Elle traverse différents types de sols (nappes phréatiques alimentées par infiltrations d’eau de pluie) et se charge naturellement en sels minéraux et oligo-éléments essentiels à notre santé : phosphore, calcium, magnésium.

Suivant la nature géologique des sols traversés, la composition physico-chimique de l’eau ne sera pas la même. Ainsi une eau passant par un sol calcaire ou crayeux fournira une eau à forte teneur en calcaire alors qu’une eau traversant des sols cristallins, comme du sable ou du granit sera considérée comme douce.

L’eau passe ensuite par une usine de potabilisation avant d’être acheminée jusqu’à nos robinets. Elle conserve ses qualités minérales naturelles mais subit différents traitements pour assurer une consommation sans risque pour la santé humaine.

Le calcaire est présent dans l’eau du robinet mais on en trouve aussi dans l’eau en bouteille. La dureté de l’eau est sans conséquence sur la santé de l’homme, toutefois une eau très dure peut éventuellement se montrer irritante pour les peaux sensibles.

 

Quelle est la différence entre le calcaire et le tartre ?

  • Le calcaire correspond au calcium et au magnésium contenus dans l’eau.
  • Le tartre correspond à des dépôts calcaires qui se solidifient en présence d’eau chauffée : cela peut prendre la forme de traces blanches sur de la vaisselle en train de sécher ou de dépôts blanchâtres au fond d’une bouilloire, dans des canalisations, dans un radiateur, etc.

 

Comment ménager vos appareils électroménagers contre le tartre ?

  • Pensez à utiliser de l’eau déminéralisée qui ne contient pas de minéraux et évitera ainsi la formation de tartre et préservera également vos tissus d’éventuelles tâches.

  • Renseignez-vous sur la dureté de l’eau de votre lieu d’habitation. La dureté d’une eau dépend de la nature géologique des terrains qu’elle a traversés, varie selon les régions et est proportionnelle à sa teneur en calcium et en magnésium. Elle ne dépend pas de sa potabilité. Elle se calcule en « degré français » (°f). Une eau est considérée comme dure lorsque son titre hydrométrique (TH) est supérieur à 15°f. Inversement, une eau dont le TH est inférieur à 15°f est une eau adoucie.

 

plan eau

Dureté de l'eau